Peintures laque en phase aqueuse

Dans le temps, les peintures utilisées étaient pour la plupart des peintures « à l’huile » (je vous invite à visiter wikipedia pour plus d’informations techniques) https://fr.wikipedia.org/wiki/Peinture_(bâtiment).

 

Elles étaient couramment utilisées en intérieur comme à l'extérieur.

 

En phase solvantée, leur temps de séchage était assez long. L'évaporation de leur solvant générait souvent des odeurs et vapeurs nocives, sans parler du nettoyage laborieux des brosses au white spirit. 

 

Ces produits ont fait leur temps. 

 

Depuis des années, l'industrie travaille sur le développement de peintures acryliques qui sont en train de progressivement remplacer ces produits.

D'abord pas à la hauteur, mais se perfectionnant d’année en année, ces peintures sont aujourd’hui au top et constituent même une alternative écologique. Bien qu'issues également de l'industrie chimique, ces produits ne sont pas bio, mais comparés à leur ancêtres à l'huile, il y a un net progrès.

 

Les peintures en phases solvantées (c'est-à-dire à l’huile) ont encore leurs adeptes, bien que soumises chaque année à des restrictions environnementales et devenant de moins en moins faciles et intéressantes à utiliser, mais pour moi, ce sont des produits du passé.

 

Elles mettent des heures à sécher. Elles sentent extrêmement fort, sont nocives pour l’environnement. J’ai abandonné leur usage. On ne peut décemment plus utiliser ces produits chez des clients.

 

Comparées aux peintures acryliques, les peintures à l'huile étaient plus solides et plus esthétiques. Ces différences sont aujourd'hui presque nulles. 

 

C'est pourquoi, sur mes chantiers, je choisis la peinture en phase aqueuse.